POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le CRTC doit corriger un rapport déficient et expliquer les données manquantes : TekSavvy

13 février 2019. Chatham, Ontario

Sans qu’on puisse l’expliquer, le Rapport de surveillance des communications 2018 ne respecte pas les normes habituelles, des données très pertinentes pour les instances publiques du CRTC ayant été omises.

TekSavvy Solutions Inc. (« TekSavvy ») a émis une lettre aujourd’hui à l’intention du CRTC lui demandant plus de transparence et de renseignements en ce qui concerne son Rapport de surveillance des communications, publié le 20 décembre 2018 (le « Rapport 2018 »).

Servir l’intérêt du public en consultant et en informant les Canadiens sur le travail qu’il accomplit est au cœur du mandat du CRTC. Publié tous les ans par le CRTC, le Rapport de surveillance des communications fournit des données et une analyse exhaustives du secteur des communications au Canada. Chaque édition du Rapport est une importante source de preuves publiques qui informe les Canadiens et leur permet de participer de façon significative aux instances publiques du CRTC.

Le Rapport 2018 ne respecte pas les pratiques standards que le CRTC a appliquées dans ses derniers rapports pour assurer une qualité irréprochable des données et fournir des preuves pertinentes pour ses instances publiques. On a notamment omis des données importantes qui avaient été incluses dans les rapports précédents et citées à plusieurs reprises comme une preuve clé dans le cadre d’une instance publique en période d’observations ouverte qui avait lieu au moment même où le Rapport 2018 a été publié sans ces données.

« Le RTC reconnaît depuis longtemps que le Rapport de surveillance des communications annuel a une fonction publique vitale : fournir aux Canadiens les renseignements dont ils ont besoin pour participer efficacement à ses instances publiques », a indiqué Andy Kaplan-Myrth, vice-président, Affaires réglementaires et Distributeurs à TekSavvy. « Sans qu’on sache pourquoi, le Rapport de surveillance des communications 2018 n’a pas respecté les normes que le CRTC jugeait pourtant nécessaires dans le cadre des précédents rapports pour répondre à ce besoin.

Nous demandons au CRTC d’expliquer ces changements et ces omissions afin de faire la lumière sur les normes qu’il a appliquées lors de la production de la dernière édition et d’émettre une modification au Rapport 2018 qui présente toutes les données omises dans la plus grande transparence », a ajouté M. Kaplan-Myrth.

TekSavvy

TekSavvy est fière d’offrir des services de télécommunication fiables aux Canadiens depuis 20 ans et a reçu de nombreux prix pour la qualité de son expérience et pour son engagement à se battre pour les droits à l’accès à Internet des clients, et à défendre ces droits. Possédant des bureaux à Chatham, en Ontario et à Gatineau, au Québec, TekSavvy est la plus grande entreprise de services de télécommunication indépendante au Canada, avec plus de 300 000 clients d’un océan à l’autre.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

John Settino ou Trevor Campbell,
The iPR Group 416-662-2955 
media.relations@teksavvy.ca